Statistiques - France Chaleur Urbaine

Statistiques

En France, les besoins en chauffage ne sont couverts qu’à hauteur de 5% par des réseaux de chaleur.
Pourtant, ce mode de chauffage émet minimun 2 fois moins de gaz à effet de serre que le fioul ou le gaz (source : SNCU).
La loi de transition énergétique pour la croissance verte fixe un objectif de multiplication par 5 de la quantité de chaud et de froid livrée par les réseaux en 2030, par rapport à 2012 : cela revient à 4 à 5 millions d’équivalent-logements supplémentaires à raccorder (estimation Amorce) !

1

logement de 70m2

=

2

tonnes CO2 si chauffé au gaz
ou

2,8

tonnes CO2 si chauffé au fioul
ou

1

tonne CO2 si raccordé aux réseaux de chaleur
Pour une consommation moyenne de 10 MWh/an, avec un réseau de chaleur alimenté à 62% par des énergies renouvelables (= taux moyen pour les réseaux de chaleur français)

Au 1er juillet 2022, France Chaleur Urbaine c’est :

>20Partenariats effectifs ou en cours de montage avec des collectivités et exploitants
>30Raccordements à l’étude
>2000Nombre de logements concernés
~ 2000Tonnes de CO2 potentiellement économisées par an
Par raccordements à l’étude, on désigne ceux pour lesquels une étude de faisabilité technico-économique est en cours au niveau du gestionnaire du réseau, ou a été transmise à la copropriété ou au bâtiment tertiaire. En copropriété, la proposition du gestionnaire de réseau devra ensuite être votée en AG avant que les travaux ne puissent démarrer.
Chargement des données...
Chargement des données...
Chargement des données...