Vous êtes copropriétaire ?

Le chauffage urbain : une solution écologique à prix maîtrisé !

Testez votre éligibilité en 2 clics

Chauffage actuel : *
N'oubliez pas d'indiquer votre type de chauffage.
Je donne mon avis

Comprendre le chauffage urbain

Un chauffage écologique à prix compétitif déjà adopté par 6 millions de Français

Le chauffage urbain consiste à distribuer de la chaleur produite de façon centralisée à un ensemble de bâtiments, via des canalisations souterraines. On parle aussi de réseaux de chaleur. Ces réseaux sont alimentés à plus de 66% par des énergies renouvelables et de récupération locales.

La chaleur est transportée jusqu'à une sous-station installée dans votre copropriété, puis acheminée aux différents logements par des canalisations internes à l’immeuble.

Dans la plupart des cas, le réseau de chaleur appartient à une collectivité territoriale et est géré en concession par un exploitant, qui s’occupe notamment des raccordements.

Les avantages du chauffage urbain

Bénéficiez de tarifs plus stables grâce à des énergies locales

Profitez de subventions pour le raccordement et d’une TVA à 5,5%

Diminuez vos émissions de gaz à effet de serre d’en moyenne 50%

Améliorez l'étiquette DPE de votre copropriété

Comment se raccorder

France Chaleur Urbaine est un service public qui vous met en lien avec le gestionnaire du réseau de chaleur

Vérifiez que votre adresse est raccordable

Déposez une demande sur France Chaleur Urbaine

France Chaleur Urbaine transmet votre demande au gestionnaire du réseau le plus proche de chez vous

Le gestionnaire vous recontacte pour étudier avec vous votre projet de raccordement

Télécharger le guide de raccordement
Guide de raccordement à un réseau de chaleur

Les coûts du chauffage urbain

Le coût du raccordement

Le coup de pouce "Chauffage des bâtiments résidentiels collectifs et tertiaires” permet d’obtenir des aides financières conséquentes pour se raccorder. Le coût du raccordement peut ainsi être réduit à quelques centaines d’euros par logement.

Différentes entreprises signataires de la charte "Chauffage des bâtiments résidentiels collectifs et tertiaires” offrent cette prime. Le montant de la prime peut significativement varier d’une entreprise à l’autre, il est donc important de comparer les offres proposées.

0 €*
soit 0 € d’aide/logement

*Montants donnés à titre indicatif.

Le coût de la chaleur

Le chauffage urbain est en moyenne le mode de chauffage le moins cher sur le marché pour les logements en habitat collectif (copropriété, logement social...), devant le gaz, l’électricité et le fioul. L’usage d’énergies locales assure également une certaine stabilité des prix.

Graphique comparatif du coût des méthodes de chauffage

Coût global annuel chauffage + eau chaude sanitaire pour un logement moyen (70 m²) construit entre 2005 et 2012 (consommation : 96 kWhu/m²/an). Enquête sur le prix de vente de la chaleur et du froid 2022 (Amorce 2023)

Un exemple de cas concret

Copropriété chauffée au gaz collectif de 126 logements répartis en 3 bâtiments.

Durée des travaux :

4 mois

Coût du raccordement :

105 000€ - 76 000€ d’aides

= 230€ par lot

Coût de la chaleur :

108€/mois pour un T4

chauffage et eau chaude

Les témoignages

Le chauffage urbain, ce sont les copropriétaires et les syndics qui en parlent le mieux !

Je conseille vivement le raccordement à un réseau de chaleur pour des raisons économiques et écologiques.

Henry Hostein Président du conseil syndical

Les obligations de raccordement

Les réseaux classés

Plus de 500 réseaux de chaleur sont désormais “classés”, ce qui signifie que certains bâtiments ont l'obligation de se raccorder.

Cette obligation s’applique dans une certaine zone autour du réseau, définie par la collectivité, qualifiée de périmètre de développement prioritaire.

300 000€ d’amende

en cas de non-raccordement sans dérogation

Sont concernés :

Tout bâtiment neuf dont les besoins de chauffage sont supérieurs à 30kW*

Tout bâtiment renouvelant son installation de chauffage au-dessus de 30kW*

* Ce seuil de puissance peut être relevé par la collectivité

Voir les réseaux classés sur la carte

Nos articles sur le chauffage urbain

Lire l'article
Lire l'article
Lire l'article
Lire l'article

Notre réseau de partenaires

Plusieurs acteurs soutiennent France Chaleur Urbaine : ils contribuent au développement du service, apportent des données, utilisent le service ou s’en font le relais.

FnccrGrand Paris SudMateraPoldCSTBADEMEUNAMSIPPERECSMIRECCeremaCorianceDalkiaLyon MétropoleSGRMSigeifMixénerHomelandCPCUEngieIdexBordeaux MétropoleIvry sur seineFnccrGrand Paris SudMateraPoldCSTBADEMEUNAMSIPPERECSMIRECCeremaCorianceDalkiaLyon MétropoleSGRMSigeifMixénerHomelandCPCUEngieIdexBordeaux MétropoleIvry sur seine
Réduire l'impact écologique et économique de son chauffage

Le chauffage urbain, une solution pour les copropriétés

Le chauffage représente 67 % de la consommation d’énergie des foyers français et près de 20 % des émissions de gaz à effet de serre nationales. L’augmentation des prix de l’énergie pèse sur le budget des ménages : 40 % des logements sont encore chauffés au gaz, dont les prix ont augmenté de 41 % en 10 ans.

Pour réduire l’impact écologique d’une copropriété et ses factures d’énergie, la rénovation thermique est le premier réflexe à avoir. Le remplacement d’un chauffage collectif au gaz ou fioul, par un raccordement à un réseau de chaleur permet également d’y contribuer. Alimentés majoritairement par des énergies renouvelables et de récupération locales, les réseaux de chaleur émettent deux fois moins de gaz à effet de serre qu’un chauffage gaz ou fioul et offrent des prix stables et compétitifs.

Des réseaux de chaleur existent dans la plupart des grandes villes, par exemple Paris, Rennes, Nantes, Bordeaux, Strasbourg, Metz, Grenoble, Lyon, Aix-en-Provence,...